mars 15, 2019 Avocats Bordeaux

Droit routier infraction de non-dénonciation

Droit routier infraction de non-dénonciation Bordeaux

Droit routier infraction de non-dénonciation

Professions libérales, artisans et indépendants, exerçant en nom propre, vous n’avez aucune obligation de dénoncer le conducteur du véhicule.

Voir la vidéo

Depuis janvier 2017, la loi fait obligation au représentant légal d’une personne morale de dénoncer le conducteur du véhicule appartenant à une société sous peine d’une amende de 575 €, portée à 1.875 € en cas d’amende forfaitaire majorée.

Mais, cette dénonciation n’affecte que les conducteurs des véhicules, propriété d’une société personne morale.

Pourtant, les officiers du Ministère Public ont illégalement poursuivi des entrepreneurs, personnes physiques, n’exerçant pas dans le cadre d’une société, qui n’ont pas dénoncé le conducteur de leur véhicule, bien souvent eux-mêmes …

En pratique, les procès-verbaux d’infraction pour excès de vitesse, non respect de feu ou de stop, non respect des distances de sécurité, ceinture de sécurité, chevauchement de ligne blanche, téléphone, etc. …, relevées par radar automatique, sans interpellation, sont envoyés à l’adresse du titulaire du certificat d’immatriculation.

Celui-ci, propriétaire du véhicule qu’il utilise pour sa profession, reconnaît l’infraction, paie l’amende, admettant ainsi un retrait de point(s). Il estime avoir rempli son obligation.

Mais, du point de vue de l’Officier du Ministère Public, il n’en est rien … Celui-ci considère que le propriétaire n’a dénoncé personne. Il lui adresse alors un procès-verbal d’infraction de non-dénonciation … avec une amende de 575 €.

Le propriétaire essaie de s’expliquer, laisse passer le délai de 45 jours … et l’Officier du Ministère Public lui adresse une amende forfaitaire majorée portée à … 1.875 € !

Ou bien engage une procédure aboutissant à une ordonnance pénale le condamnant à un total de 706 € !

De guerre lasse, ces entrepreneurs indépendants, baissent les bras et … paient ! L’Etat a ainsi encaissé des centaines de milliers d’Euros, voire des millions d’Euros, de manière totalement illégale…

 

Pour ceux qui ont reçu une amende forfaitaire majorée ou une ordonnance pénale : saisir un avocat spécialisé, qui saura obtenir l’annulation de ces amendes ou de l’ordonnance pénale.

Attention : il faut réagir rapidement car il existe des délais légaux dont il faut se méfier. Sinon il sera trop tard.

Jacques SIRET, Avocat, obtient régulièrement des relaxes de clients poursuivis devant le Tribunal de Police ou des annulations des amendes forfaitaires majorées de 1.875 €.

De surcroît, l’assurance protection juridique est susceptible de prendre en charge une partie des honoraires engagés.

 

Pour ceux qui ont payé, il convient d’engager une procédure contre l’Etat en remboursement des sommes illégalement perçues. Là encore, la saisie d’un avocat spécialisé est recommandée.

 

Droit routier infraction de non-dénonciation

Notre secrétaire vous conseillera pour une prise de rendez-vous rapide avec un de nos avocats spécialisés.

Email : accueil@siret-associes.com Tél 02.51.05.38.23

Nos implantations : CHALLANS – LA ROCHE SUR YON – POUZAUGES – BORDEAUX

Tagged: , , , , , , ,
[ut_section_video id="contact-section-video" section="#contact-section" source="selfhosted" mp4="http://avocat-siret.fr/wp-content/uploads/2018/09/avocat-permis-conduire-bordeaux.mp4" preload="on" loop="on" volume="5" sound="off" mutebutton="off"]

Demande de contact

LE CABINET SIRET & Associés ouvre  à compter du 11 mai 2020.

Pour assurer la sécurité sanitaire de tous, le Cabinet SIRET & Associés a mis en œuvre tous les moyens matériels et humains nécessaires au maintien de nos relations.

Ainsi, vous disposerez avant et après toute consultation ou rendez-vous de gel hydro-alcoolique, de la mise à disposition d’un masque à usage unique et de gants si vous n’en disposez pas et plus généralement du respect strict de tous les gestes barrières dont la règle est imposée. En outre, le Cabinet fait l’objet de mesures spécifiques d’entretien en relation avec la crise sanitaire.

Il met également à votre disposition une application professionnelle sécurisée vous permettant de bénéficier de rendez-vous par visio conférence.

Vous pouvez ainsi nous joindre au 02 51 05 38 23 du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17h.

Si votre demande concerne un problème de droit routier (annulation ou suspension de permis de conduire, vitesse ,alcool, stupéfiant etc.), permis à points, non dénonciation de conducteur, lettre 48 SI, un problème de vice caché auto moto camping-car, un problème de préjudice corporel (accident de voiture, accident médical), vous pouvez écrire à l'adresse suivante : jsiret@siret-associes.com

Nous vous remercions de votre compréhension.